En attendant de terminer la statue du  " St Jacques" ( ce qui ne va pas tarder) je vous poste un petit poéme écrit sur le mont Guillaume.

 

La pureté des couleurs me rend muet

Par tant de beauté. 

Je vis l’union,

La fusion

De tout mon être 

Devant cette fête,

Sans cesse renouvelé

 De la nature parfaite.

Je suis heureux,

Je suis amoureux

De tant de splendeurs

Qui descendent en mon cœur.

Le silence fait échos à mon esprit

Où plus rien ne surgit.

Seul le parfait est là !